02/01/2008

EDITH PIAF

moineau,edith piafmusiques du mondeEdith PIAF

On lui en voudrait presque, au Moineau d'avoir été si grande (avec son mètre quarante-sept) que les autres, derrière, paraissent tout petit. D'avoir si pleinement, si fortement personnalisé la chanson française que,cinquante ans plus tard, on ne peut s'empêcher de lui chercher une descendance. En vain. Car Piaf n'était pas seulement Piaf. Elle était dans le sillage d'une époque qui créait des Cocteau, des Sartre, des Chagall. Mieux, Piaf elle-même créait des Montand, des Aznavour, des Bécaud.... Piaf, c'était la France. Sans marketing ni hit-parade. Avec le talent et la passion, c'est tout.



La légende veut qu'Edith Piaf soit née sous un lampadaire, rue de Belleville dans le 20ème arrondissement de Paris. En fait, Edith Piaf est sans doute née à l'hôpital Tenon, porte de Bagnolet, comme l'indique le très officiel certificat de naissance au nom d'Edith Gassion daté du 19 décembre 1915.

12:37 Écrit par DUKE and ATG dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : edith piaf, paris, hopital, certificat, jazz2fan, naissance, jazzfan |

Les commentaires sont fermés.