03/03/2009

TERRE

terreTERRE

C’était au temps où Duke se frottait aux alexandrins.


Entrailles,magma,couches superposées
Je suis terre.J’ai vu naître un monde
Nu,chaotique,désert,avant l’arrivée
D’une force inconnue qui transforma ce monde

Toutes choses prenaient forme et sous un ciel
Irradiant mille feux,un doux parfum de miel
Imprégna la nature et dans un bruissement
Un murmure,je ne fus plus que terre d’enchantement

Les montagnes,les plaines,les rivières et les fleurs
Avaient pris possession de mon corps désertique
Le bien règnait en maître,faisait battre mon coeur
D’une vie nouvelle et chaque bruit devint une douce musique

Ce grand bouleversement je le crus éternel
Je fus prise de passion et ma chair frémissait
Devant tant de beauté et je me contemplais
Et j’aimais cette force qui m’avait faite si belle

Mais pourquoi fallut-il que ce que fit le bien
Craqua de toutes pièces sous la force du malin
Tout redevint chaos,par le feu ,l’ouragan
Ce monde merveilleux sombra dans le néant

Ce fut une succession de paix,de déchirements
Ensuite,l’homme arriva,m’épia,m’étudia
Ce fut le viol.Par sa seule volonté,il extirpa
De mon corps,mes veines et mon sang

Ce n’était pas assez,ce monde devint fou
Et de guerres en guerres,de combats en combats
Pour une suprématie qui ne tint pas debout
Tout fut persécuté,ce fut Hiroshima

Février 1985 Duke

Commentaires

Bonjour, pourriez-vous prendre deux petites minutes pour moi svp.
J'aimerai faire un cadeau à mon meilleur ami !!
Cliquez sur le lien Kawaski , votez et confirmez.
Merci et grace à vous, ça se réalisera peut-être.
Riki

Écrit par : Riki | ` 2009-03-04 à 10.19:53 `

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.