11/11/2009

LUI ET MOI-SERGE REGGIANI

Ectac.Serge-Reggiani.01LUI ET MOI--SERGE REGGIANI 


Paroles : Gérard Bourgeois
(contemporain)
Musique : Jean Max Rivière
(contemporain)





"Il suffirait de presque rien"

Il suffirait de presque rien
Peut-être dix années de moins
Pour que je te dise "Je t'aime"
Que je te prenne par la main
Pour t'emmener à Saint-Germain
T'offrir un autre café-crème

Mais pourquoi faire du cinéma
Fillette allons regarde-moi
Et vois les rides qui nous séparent
A quoi bon jouer la comédie
Du vieil amant qui rajeunit
Toi même ferais semblant d'y croire

Vraiment de quoi aurions-nous l'air
J'entends déjà les commentaires
"Elle est jolie, comment peut-il encore lui plaire
Elle au printemps, lui en hiver"

Il suffirait de presque rien
Pourtant personne tu le sais bien
Ne repasse par sa jeunesse
Ne sois pas stupide et comprends
Si j'avais comme toi vingt ans
Je te couvrirais de promesses

Allons bon voilà ton sourire
Qui tourne à l'eau et qui chavire
Je ne veux pas que tu sois triste
Imagine ta vie demain
Tout à côté d'un clown en train
De faire son dernier tour de piste

Vraiment de quoi aurais-tu l'air
J'entends déjà les commentaires
"Elle est jolie, comment peut-il encore lui plaire
Elle au printemps, lui en hiver"

C'est un autre que moi demain
Qui t'emmènera à St-Germain
Prendre le premier café crème
Il suffisait de presque rien
Peut-être dix années de moins
Pour que je te dise "Je t'aime"

 

Commentaires

ti amo Basterebbe quasi di nulla forse dieci anni di meno perché gli dica “ti amo„
Che gli prenda con la mano per portarla a santo-Germano offrirgli un altra caffè-crema
Ma perché fare cinema ragazza andiamo osserva e vedono le rughe che le separano
A che pro giocare la commedia del vecchio amante che lo rinnova anche farebbe semblant di credervi
Realmente di che avremmo l'aria intendo già i commenti “essa è graziosa, come può ancora piacerle
Essa in primavera, lui in inverno„ basterebbe quasi di nulla tuttavia nessuno tu lo sanno bene non ripassa con la sua gioventù non è stupido e comprendono
Se avessi come tu venti anni lo coprirei di promesse andiamo bene ecco il vostro sorriso che gira all'acqua e che si rovescia
Non voglio che stia triste immagina la ta vita domani tutto accanto ad un pagliaccio facendo il suo ultimo giro di tracciato
Realmente di che avresti l'aria intendo già i commenti “essa è graziosa, come può ancora piacerle essa in primavera, lui in inverno„ è un altro che io domani che ti porterà ad St prendere il primo latte macchiato egli bastava quasi di nulla forse dieci anni di meno perché gli dica “ti amo„
Non il mio amore stesso le rughe non lo separeranno da te
baci
Atlantica

Écrit par : Atlantica | ` 2009-11-11 à 15.04:45 `

Répondre à ce commentaire

Bonjour Duke, Un de mes chanteurs préférés avec des chansons géniales dont celle-ci en fait partie. Bonne journée.

Écrit par : tede | ` 2009-11-12 à 07.27:42 `

Répondre à ce commentaire

Un homme qui a souffert ! une voix mais des chansons qui nous parlent surtout !
bisous passe une bonne soirée

Écrit par : Anne | ` 2009-11-12 à 17.14:54 `

Répondre à ce commentaire

Basterebbe di alcune parole perché comprenda quanto ti amo .....
baci amore
ATG

Écrit par : Atlantica | ` 2009-11-12 à 20.13:54 `

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.