22/11/2009

LUI ET MOI--JOSEPHINE BAKER

joséphineLUI ET MOI--JOSEPHINE BAKER

Tout a été dit sur cette chanteuse-danseuse-meneuse de revue née Freda McDonald à Saint-Louis (Missouri) le 3 juin 1906 et décédée à Paris au moment où elle en était à sa quatorzième représentation de sa dernière revue, Joséphine, le 12 avril 1975.Des centaines de sites lui sont dédiés et l'on peut encore aujourd'hui se procurer en librairie, et ses disques, et de nombreuses biographies.
Ses frasques sont connues, de même que son implication dans la résistance et son œuvre des Milandes.
Elle fut la première vedette noire, ce qui est extraordinaire car elle n'était pas nécessairement ni bonne danseuse, ni une bonne chanteuse et, en meneuse de revue, elle était, dans un certain sens, tout ce qu'il y a de plus conventionnel sur scène, si on exclut ses premières prestations avec sa ceinture de bananes et sa façon de se déhancher.

Le scandale qu'elle a déclenché en 1925, lorsqu'elle débarqua à Paris, en dansant mi-nue, dans 
la Revue nègredes danses alors inconnues en France (le Charleston, le Black Bottom, etc.), y est peut-être pour quelque chose.
Du côté de la chanson, elle nous a donné quelques succès dont une reprise de 
"La petite tonkinoise" , "J'ai deux amours" , deux chansons qu'elle n'a cessé de chanter au cours de sa longue carrière.

MOI

Commentaires

Buongiorno, Joséphine la donna che mangiava la banana con la due fine
baci il mio amore
Atlantica

Écrit par : Atlantica | ` 2009-11-22 à 13.16:50 `

Répondre à ce commentaire

Bonjour Duke, Une femme qui ne laisse pas insensible!!! Bon dimanche.

Écrit par : tede | ` 2009-11-22 à 16.34:32 `

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.