13/12/2009

LUI ET MOI-GILBERT BECAUD


LUI ET MOI                            Gilbert Becaud

Gilbert Bécaud, alias "Monsieur 100.000 volts", a allumé la chanson française pendant plus d'un demi-siècle. Sa fougue, ses talents de compositeur, sa voix rocailleuse et ses cravates à pois ont contribué à son succès, par delà les frontières hexagonales.
C'est en 1953 que Bécaud enregistre ses premières chansons, "
Les croix" et "Mes mains".L'année 1955 est placée sous le signe de la scène et de la composition : "La corrida", "Les marchés de Provence" ou "Je t'appartiens". "Un dimanche à Orly" (1963), "Nathalie" (1964) En 1967, il signe un autre de ses meilleurs titres, "L'important c'est la rose". Bécaud décide d'abandonner la scène en 1991. Gros fumeur, sa voix commence à être fragilisée et le repos semble nécessaire. Ce n'est qu'en 1997 qu'il remontra pour la trentième fois sur la scène à l'Olympia, à l'occasion de ses 70 ans.  Atteint d'un cancer, Gilbert Bécaud décède le 18 décembre 2001.

DUKE and ATG

 

GILBERT BECAUD

 

 

Commentaires

Buonasera Mamour Gilbert Bécaud, ha lasciato canzoni babuleuses, come le mani, che possono ne dichiarazione lunga, e quindi questa canzone Nathalie… la mia guida. Signore 100.000 volts lui sono anche partiti per altri cieli.
Baci morbidi il mio amore
Atlantica

Écrit par : Atlantica | ` 2009-12-13 à 17.39:50 `

Répondre à ce commentaire

Bonjour Duke, Et toujours la cigarette au bec!!! Lolll... Encore un monument de la chanson. Bonne journée, amitiés.

Écrit par : tede | ` 2009-12-14 à 07.29:18 `

Répondre à ce commentaire

Bonjour Duke J'aime me réveiller en musique c'est un grand de la chanson, avec une voix venant des cavernes,
dis moi son piano a dû souffrir, il tapait tellement fort sur les touches.
bonne semaine à toi
Bisous
Marie

Écrit par : Marie | ` 2009-12-14 à 10.31:32 `

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.