16/03/2010

SAINT-GERMAIN-DES-PRES---5

logo.grandSAINT-GERMAIN -DES-PRES*5

st germain 5

.............Tout ce petit monde aime se retrouver le jour dans les grands cafés, la nuit dans les caves tel que le Bar Vert ou le Tabou qui firent tant scandale à l’époque. Dans ces caves à musique, les artistes noctambules écoutent le jazz Nouvelle Orléans et le Be Bop qui sont introduits au Club Saint-Germain ou au Blue Note par Sidney Bechet, Miles Davis ou Duke Ellington. Juliette Gréco et Anne-Marie Cazalis y sont les reines de la nuit et lancent le courant existentialiste. En effet, la jeunesse de Saint-Germain, en se déclarant existentialiste, détourne de son sens la philosophie de Jean-Paul Sartre. Cette interprétation erronée de la philosophie sartrienne ennuie considérablement son auteur qui regrette que celle-ci ne soit présentée comme un phénomène de mode scandaleuse.
L’histoire du quartier de Saint-Germain-des-Prés est une illustration du lien particulier qui unit ce quartier et la vie culturelle et artistique de la Fance et de sa capitale. C’est pourquoi il semble essentiel, afin de sauvegarder le patrimoine culturel, de préserver l’esprit de ce lieu magique.


Duke et ATG

 

Commentaires

Che trovo questa passeggiata piacevole, santo germano è il punto chiave di Parigi.
Baci Mamour
Atlantica

Écrit par : atlantica | ` 2010-03-16 à 13.55:13 `

Répondre à ce commentaire

Bof déjà terminée cette belle histoire de St germainn, avec ce beau soleil je vais continuer à me promener sans vous les amis, nous n'êtes pas fachés?
bisous vous deux
Marie

Écrit par : Marie | ` 2010-03-16 à 15.44:16 `

Répondre à ce commentaire

Hello Jazzou Une belle série, merci cher Jazzou.
Pour finir le grand Léo, un régal...
J'aime beaucoup jolie môme.
Bisous, bisous.

Écrit par : Mousse | ` 2010-03-16 à 16.56:16 `

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.