11/08/2011

EMMANUEL ROSSFELDER

GUITARECLASSIQUEPALOMAGNGC966NSTOCKB.gif

 

 

 

 

 

 

Emmanuel Rossfelder

 

Emmanuel Rossfelder, jeune âge, guitare, festivals, orchestres français, concours international, Duke, DUKE and ATG, jazzfan, Jazz2fan, médaille d’or, français, Aix en provence,

 

débute la guitare dès son plus jeune âge et obtient à 14 ans la Médaille d'Or à l'Unanimité avec les félicitations du jury au Conservatoire National d'Aix-en-Provence. Il est ensuite reçu dans la prestigieuse classe d'Alexandre Lagoya au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Ses premiers Prix à l'Unanimité lui sont décernés alors qu'il n'a pas encore 18 ans.

 

 

 De nombreuses récompenses reconnaissent alors son talent : 1er Prix des Masters de la Guitare de Paris, Grand Prix Spécial Pierre Salvy, remis par le Ministre de la Culture Français, Lauréat du concours International Stotsenberg (USA)... Dès lors, d'importants festivals l'invitent en récital ou en soliste, accompagné des plus grands orchestres français.

 

 

Lauréat de la Fondation d'Entreprises NATEXIS Banques Populaires en 1998, Il réalise son 1er CD "Danses Latines" en 2000. "Découverte Classica" en 2001, Emmanuel est nommé l'année suivante "Révélation Classique" par l'ADAMI. En 2003, le jeune guitariste effectue une tournée triomphale aux USA (Boston, Philadelphie, New-York, Los Angeles,...) où plus de 2500 spectateurs lui réservent chaque soir une ovation.

 

 

Il remporte en 2004 "Les Victoires de la Musique Classique" dans la catégorie "Révélation Soliste Instrumental de l'Année". La sortie de son second CD "La Guitare Lyrique" cette même année souligne l'importance de la transcription dans

 

 

l'univers musical d'Emmanuel Rossfelder.

 

 

 

DUKE and ATG 

  

Commentaires

Magnifique cette transition du jazz au classique.

Je t'aime.

Baisers.

Cyril

Écrit par : DUKE et ATG | ` 2011-08-11 à 23.04:41 `

Répondre à ce commentaire

Coucou mon Ange,

Tendres bisous.

Cyril

Écrit par : DUKE et ATG | ` 2011-08-12 à 15.29:28 `

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.